Les réglementations concernant les abris de piscine

Les abris de piscine sont généralement installés par les particuliers pour des raisons pratiques, comme éviter que des moustiques ne souillent l’eau ou pouvoir se baigner par tous les temps dans une piscine chauffée. Ils offrent aussi l’avantage d’une bonne protection qui permet d’éviter les noyades accidentelles grâce à différents dispositifs. Il faut pourtant savoir que rien ne peut être laissé au hasard. Les abris de piscine doivent respecter une réglementation bien précise d’urbanisme et parfois des restrictions communales. Pour les découvrir, nous vous invitons à faire un tour d’horizon des normes les plus fréquentes pour une installation parfaite et des baignades sans souci.

Les réglementations concernant les abris de piscine

Parmi les différentes réglementations entourant les abris de piscine, la norme NF P90-309 est celle qui assure la sécurité des baigneurs, mais aussi des enfants. Elle englobe plusieurs obligations dont :

  • l’abri doit être infranchissable, même par un enfant ;
  • les essais de conformités doivent être faits sur 3 éléments au minimum, dont 2 qui se suivent ;
  • les structures de l’abri doivent pouvoir résister aux vents de 120 km/h et plus, mais aussi supporter 60 kg/m2 de neige ;
  • les éléments en PVC doivent avoir obtenu la norme NF.

Que votre abri de piscine soit rétractable, gonflable ou fixe, il devra répondre à l’ensemble de ces obligations.
Il faut savoir que la norme NF P90-309 a été mise en place pour éviter les noyades accidentelles, lorsque les enfants échappent à la vigilance de leurs parents par exemple. Mais aussi pour que vous puissiez profiter de votre piscine en toute saison et en toute sécurité, sans que votre abri ne s’écroule sous le poids de la neige notamment.

Tenir compte des règles d’urbanisme avant de choisir son abri de piscine

Avant de choisir votre abri de piscine, n’hésitez pas à vous renseigner sur les règles d’urbanisme en vigueur dans votre ville ou votre commune. Cette démarche est même incontournable en contactant votre mairie au préalable, si vous voulez être certain de ne pas avoir de mauvaise surprise et pouvoir commencer l’installation de votre matériel dans votre jardin.

Les règles d’urbanisme peuvent par exemple porter sur les matériaux utilisés ou la hauteur de votre abri de piscine. D’autres villes vont plus loin et imposent des couleurs et des formes autorisées ou non. Vous devrez donc inclure toutes ces obligations lors de la construction de votre abri.

Le but de ces règles est de voir votre abri s’intégrer avec les constructions alentours, pour ne pas dénaturer le paysage. Toutes les communes ne créent pas de plan d’urbanisme, mais lorsque c’est le cas, mieux vaut le respecter sous peine de devoir faire disparaître son abri sans délais.

Faut-il un permis de construire ou une déclaration de travaux pour un abri de piscine ?

Selon les dimensions de votre piscine et de votre abri, 3 situations sont possibles :

  • vous n’avez pas besoin de déclaration de travaux ou de permis de construire ;
  • vous avez besoin d’une déclaration de travaux ;
  • vous avez besoin d’un permis de construire.

Nous allons donc détailler les conditions de chaque situation.

Pas besoin de déclaration de travaux ou de permis de construire

Pour votre abri de piscine, vous n’avez pas besoin de déclaration ou de permis si ce dernier fait moins d’1 mètre 80 de hauteur. Il faut aussi que la piscine que vous ferez construire fasse moins de 10 m2 de surface, ou moins de 100 m2 pour une piscine déjà existante. Si votre abri de piscine est démontable et sera utilisé pendant moins de 3 mois sur l’année, vous n’avez pas besoin de faire ces démarches non plus.

Quand a-t-on besoin d’une déclaration préalable de travaux uniquement ?

Vous devrez déposer une déclaration préalable de travaux lorsque vous ferez construire une piscine dont la surface sera comprise entre 10 et 100 m2 et que votre abri fait moins d’1 mètre 80 de haut.

Pour une piscine existante, sa surface devra être inférieure à 100m2 et votre abri mesurer plus d’1 mètre 80 de hauteur.

Quand a-t-on besoin d’un permis de construire pour son abri de piscine ?

Si le lieu où vous souhaitez faire construire votre piscine ou votre abri est un lieu classé ou un lieu protégé, vous devrez obligatoirement obtenir un permis de construire. Il en va de même si votre abri, peu importe sa hauteur, a une surface supérieure à 100 m2. L’obtention d’un permis de construire sera aussi nécessaire si la surface de votre piscine est entre 10m2 et 100m2 et que votre abri mesure plus d’1 mètre 80 de hauteur.

Idées et conseils de décoration pour bien aménager votre piscine