Plage de piscine bois naturel ou composite

Plage de piscine en bois naturel ou composite ?

Très tendance ces dernières années, la plage de piscine en bois est très appréciée pour son esthétique moderne et chaleureuse. Bien qu’économique à l’achat, le bois n’est durable qu’à condition de respecter un entretien très rigoureux. Pour pallier à cette contrainte, les lames de bois composites sont une alternative possible mais plus chère.

Que choisir entre le bois composite ou naturel ? Dans cet article, nous faisons le point sur les différents avantages et inconvénients de chacun afin de vous aider dans votre choix.

La plage de piscine en bois naturel

Le bardage naturel séduit pour son esthétique inégalable, qui apporte élégance et authenticité aux extérieurs. Il s’agit d’un matériau durable et résistant, à condition de choisir une essence de qualité et de respecter un entretien minutieux et régulier.

Une esthétique incomparable

Les nombreuses essences de bois européennes ou exotiques proposent tout un éventail de teintes et d’aspects à accorder avec votre coin de baignade.

Bien qu’assez proche d’une lame naturelle, le bois composite ne pourra jamais complètement égaler son aspect. Certains progrès ont tout de même été réalisés : pour un rendu proche d’une essence naturelle, il est conseillé de choisir un composite contenant au moins 50 % de bois, pour éviter un effet trop « plastique ». Aujourd’hui, le bois composite propose une large de gamme de coloris.

De plus, le bois naturel est plus facile à travailler et à découper que le composite, et s’adaptera davantage aux plus exigeants. Le bois naturel peut se repeindre facilement, alors qu’il est très déconseillé d’appliquer de la peinture sur des lames composites.

Un entretien contraignant

Le bois naturel reste un matériau vivant et relativement fragile. Son plus gros inconvénient est son entretien, car il craint les champignons, les moisissures et l’humidité. Il est également sensible aux UV, qui le décolorent au fil du temps.

Dans un premier temps, il est impératif de sélectionner une essence de qualité et traitée : choisissez un bois de classe 4 ou 5 minimum, ayant subi un traitement autoclave et imputrescible. Ce classement garantit une résistance à une humidité prolongée ou constante et adapté à un usage extérieur.

Dans un second temps, effectuez un nettoyage régulier au jet d’eau pour retirer les impuretés. Pour conserver son éclat d’origine, il est important de nourrir et de protéger le bois en appliquant un saturateur deux fois par an. Il existe des saturateurs spécialement adaptés aux bois d’extérieur, à retrouver dans les magasins de bricolage, les grandes surfaces et les magasins spécialisés. Dans le cas d’un bois décoloré par le soleil, vous devrez d’abord dégriser la surface à l’aide d’un produit spécifique avant d’appliquer le saturateur.

Bon à savoir : le saturateur est une finition hydrofuge composée à base d’huiles naturelles, qui préserve l’aspect authentique du bois. La lasure protège également le bois mais a plutôt une vocation décorative en offrant un rendu légèrement satiné.

Ces conseils s’appliquent aussi bien sur les essences de résineux que les bois exotiques, bien que ces derniers présentent une meilleure résistance à l’humidité, comparable aux lames composites.

Une plage de piscine en bois composite

Le bois composite est un matériau qui imite l’esthétique d’une essence naturelle, tout en étant conçu pour durer plus longtemps. Bien que son aspect soit légèrement différent, il a l’énorme avantage de nécessiter très peu d’entretien.

Qu’est-ce que le bois composite ?

Le bois composite est un mélange de fibres de bois et de résines plastiques issues du recyclage. La qualité de ce matériau va dépendre du ratio entre ses différentes composantes : farines de bois ou fibres végétales, matières plastiques, pigments, additifs… Il existe une multitude de produits différents, c’est pourquoi il faut bien se renseigner avant l’achat.

Un revêtement aux multiples avantages

Entrons dans le vif du sujet : pourquoi privilégier les lames composites face au bois naturel ?

Ce matériau est réputé pour imiter l’aspect du bois sans en avoir les contraintes. En effet, sa composition comprend des additifs antifongiques et insecticides, qui le rendent naturellement plus résistant qu’un bois traditionnel. La plupart des fabricants garantissent ce matériau pendant 25 ans.

En termes de confort, le bois composite est plus avantageux : il ne se fendille pas et ne produit pas d’échardes, procurant une surface lisse agréable au toucher. Même mouillé, il ne sera pas glissant. En revanche, les lames « pleines » ont tendance à capter davantage la chaleur, et ne sont donc pas idéales pour les régions très chaudes. Privilégiez les lames alvéolaires ou semi-pleines pour éviter ce problème, mais sachez qu’elles sont moins résistantes.

Pour le nettoyer, un simple passage de balai brosse à l’eau savonneuse suffit !

Les prix du bois naturel et composite

Le coût d’une terrasse en bois dépend en grande partie de l’essence choisie. Les bois résineux sont les moins chers : comptez entre 50 et 80 € le m². Le bois exotique coûte entre 100 et 200 € le m².

Il faudra ensuite ajouter le prix de pose, qui varie entre 40 et 120 € en moyenne.

Le bois composite est légèrement plus cher : il faut compter entre 90 et 150 € le m². Mais cet investissement est rentabilisé par ses nombreux avantages et notamment sa plus grande durabilité. De plus, le bois naturel implique des frais d’entretien supplémentaires. Les lames composites sont donc plus économiques que le bois naturel sur le long terme.

Pour résumer, investir dans des lames composites est un choix plus avantageux sur la durée. Si vous tenez à l’aspect authentique du bois naturel, choisissez une essence exotique qui résistera davantage à l’humidité. Dans tous les cas, sélectionner un bois naturel ou composite est un choix esthétique, écologique et budgétaire. Pour aller plus loin, voici comment aménager et décorer votre plage de piscine en bois !

Idées et conseils de décoration pour bien aménager votre piscine