Le revêtement de piscine en marbre pour un effet luxueux

Envie d’une plage de piscine contemporaine et qui sort de l’ordinaire ? Emblème du luxe par excellence, le marbre est une pierre naturelle très tendance dans la décoration de nos intérieurs. L’élégance de cette pierre finement veinée s’invite désormais dans les jardins, et plus particulièrement aux abords des piscines.

Ce matériau noble séduit peut-être par sa rareté : onéreux et pas toujours avantageux, il n’est pas le revêtement le plus utilisé. Cependant, il existe aujourd’hui des moyens d’appliquer du marbre sur sa piscine à moindre coût.

Découvrez comment sublimer votre bassin béton avec du marbre.

Comment donner un effet marbre à ma piscine?

Le marbre est une pierre calcaire naturelle, formée par des restes de sédiments marins. Ce sont leurs débris d’organismes associés à divers oxydes métalliques qui en forment son aspect caractéristique. Selon l’incorporation de ces substances, il existe une étonnante variété de nuances et de coloris : veiné, tacheté, marbré…

Le plus souvent utilisé dans les enduits et enrobés d’étanchéité, le marbre se fait plus rare sous forme de carrelage. La pierre se travaille difficilement et ne peut pas s’adapter à toutes les formes de bassins. Pour pallier à ce problème, les revêtements à imitation constituent une solution simple et plus rentable.

Le liner et la membrane PVC

Pour un effet marbré à moindres frais, il existe des liners de piscines imprimés : sable, bleu, ardoise, vert, noir…

Il reproduit très bien les lignes caractéristiques du marbre, et offre une illusion parfaite à travers les reflets de l’eau. Si le rendu froid et lisse du marbre ne plaît pas toujours, l’effet plus naturel du liner est particulièrement saisissant !

Le prix du liner varie de 8 € à 50 € le mètre carré, à savoir que le liner à motif coûte légèrement plus cher qu’un liner classique.

Les membranes en PVC armé existent également en impression imitation marbre : comptez environ 30 € le m². Plus résistant et durable qu’un liner classique, la membrane en PVC se remplace tous les 20 à 25 ans, ce qui rentabilise largement l’investissement de départ.

Avec ces 2 solutions, vous pourrez obtenir l’effet marbré sur tous les types de piscines : rectangulaires ou arrondies.

Les avantages et inconvénients d’une piscine en marbre

Vous tenez à ce que le marbre soit visible en surface ? Peu courant sur les plages de piscine, votre extérieur fera certainement des envieux !

Le marbre est un matériau écologique, durable et d’une très grande résistance aux aléas climatiques, aux chocs et aux rayures. Attention cependant : comme tout carrelage extérieur, sa surface lisse peut être glissante, donc dangereuse. Il faudra donc investir dans un traitement antidérapant, ou sélectionner un carrelage adéquat.

En effet, tous les marbres ne sont pas adaptés pour une piscine. Les marbres cristallins sont par exemple interdits en pose extérieure, car ils sont particulièrement sensibles à ce qu’on appelle la décohésion granulaire. Ce phénomène, favorisé par un environnement humide, provoque une altération irréversible du matériau (fissures, gonflements, etc).

L’utilisation du carrelage pour une plage de piscine doit toujours faire l’objet de vigilance. Si vous tenez à choisir ce revêtement, renseignez-vous auprès de professionnels pour être certains de respecter les normes de sécurité.

Concernant l’entretien, la surface poreuse du marbre le rend particulièrement vulnérable aux tâches lorsqu’il est humide…

La feuille de pierre, le marbre sans ses inconvénients

Vous l’aurez compris, le choix du marbre est une question délicate. De plus, cette pierre reste un revêtement cher : une plage de piscine marbrée coûte 45 € minimum par m², mais certaines pierres naturelles peuvent aller jusqu’à 100 € au m² !

Pour un effet marbré bien plus accessible et adapté aux piscines, la technologie de la feuille de pierre (aussi appelée flexi-pierre) est une alternative très intéressante. Composées en mica ou en ardoise, ces fines tranches de pierre sont collées sur de la fibre de verre, ce qui lui confère solidité et résistance. Bien plus légères que les dalles et tout aussi esthétiques, elles conservent l’aspect caractéristique tant convoité du marbre. Ce procédé permet d’utiliser de la pierre quelle que soit la forme de la piscine, tout en facilitant sa pose. On trouve la flexi-pierre à partir de 60 € le m².

Et si vous souhaitez ajouter une touche de marbre plutôt discrète ou que vous avez peu de budget, vous pouvez également poser une frise en pierre d’imitation, ou utiliser du marbre pour les margelles.

Ce qu’il faut retenir, c’est que le marbre est un matériau exigeant et pas donné à tout le monde. Les alternatives précédemment citées permettent de bénéficier d’un rendu haut de gamme bien moins cher, et de compenser les inconvénients du marbre avec d’autres matériaux.

Pour aller plus loin, choisissez parmi les différents revêtements de plage de piscine !

Idées et conseils de décoration pour bien aménager votre piscine