L’aménagement d’un jardin avec piscine végétale : la déco au naturel

La piscine naturelle est l’une des dernières tendances sur le marché. Pourquoi ? Avec l’émergence des nouvelles pratiques écologiques, elle permet de profiter de baignades respectueuses de l’environnement chez soi. Un bassin naturel présente de nombreux avantages : 100 % autonome, il est filtré naturellement par les plantes et les micro-organismes présents dans l’eau, et n’agresse ni la peau, ni la nappe phréatique.

Installer une piscine écologique est un moyen de se créer un écrin de verdure tout en se reconnectant avec la nature. Exit la décoration trop sophistiquée : on laisse pousser la végétation pour ne pas dénaturer l’ensemble et maintenir une harmonie.

Voici comment aménager ce type de bassin si particulier.

Bien choisir les plantes pour sa piscine naturelle

L’élément le plus important de la piscine naturelle : les plantes ! Mais pas n’importe lesquelles. Pour que votre piscine naturelle soit semblable à un étang de jardin tout en permettant une baignade agréable, il a quelques règles d’aménagement à respecter, et un choix d’espèces de plantes à privilégier.

Les plantes aquatiques esthétiques pour le bassin de filtration

Une éco-piscine se compose de plusieurs parties, dont l’interaction joue un rôle important pour maintenir une eau pure :

  • La zone de lagunage : petit espace qui accueille les différentes plantes pour assainir et filtrer l’eau.
  • La zone de régénération : zone facultative qui contient souvent une cascade pour aérer et oxygéner le bassin. Il peut aussi s’agir d’un lieu de filtration si vous choisissez d’installer une pompe.
  • La zone de baignade.

La végétation se répartit en fonction de sa capacité à régénérer et filtrer l’eau. Le choix des plantes et leur disposition ne se fait donc pas au hasard. Il s’agit de créer un équilibre en s’inspirant du modèle de filtration de l’eau des rivières : elle se purifie grâce à l’action des roches et des plantes présentes tout autour. Cette végétation devra également s’adapter aux variations climatiques.

L’aménagement végétal autour de la piscine

Les plantes d’une piscine naturelle ont une double fonction :

    • Épurer l’eau : si celle-ci est trop riche en nutriments (nitrates et phosphates), les algues envahiront le bassin. Les plantes dites épuratrices ont donc un rôle d’assainissement naturel, en éliminant les substances toxiques.

Vous pouvez utiliser des plantes épuratrices comme :

  •  la jacinthe d’eau ou l’Alisma,
  •  les phragmites (plantes hautes en forme de roseaux),
  •  L’iris pseudacorus

 

  • Oxygéner l’eau : les plantes dites oxygénantes permettent de créer une micro-faune et une micro-flaure (bactéries, insectes ou petits animaux) qui participeront activement à la symbiose de l’ensemble du bassin.

Voici quelques espèces de plantes oxygénantes :

  •  La Potamogeton natas,
  •  La Vallisneria gigantea,
  •  L’Hippuris Vulgaris

En complément de ces espèces indispensables à une bonne qualité de l’eau, vous pourrez ajouter de nombreuses plantes décoratives pour un effet encore plus réaliste. Il existe plus de 600 variétés de végétaux aquatiques, semi-aquatiques et palustres (vivant aux abords des étangs) pouvant être utilisées à la fois pour la filtration et la décoration d’un bassin naturel :

  •  nénuphars,
  •  papyrus,
  •  lotus,
  •  joncs,
  •  iris,
  •  primevères?

Décoration minérale aux abords de la piscine végétale

Afin de recréer une illusion d’étang naturel et de favoriser la symbiose des éléments, le pourtour des piscines naturelles est orné de différentes roches. Le fond d’un bassin écologique est recouvert d’une membrane d’étanchéité, puis de roches volcaniques. Cette pierre de lave, naturellement filtrante, pourra éventuellement compléter un filtrage traditionnel.

Pour orner les contours de votre bassin, aménagez des bordures de pierres dans la zone de lagunage ou sur tout le pourtour du bassin. Complétez avec des décors rocheux, qui pourront être sculptés par un professionnel paysagiste et recréer la beauté de la nature. Inspirez-vous d’elle pour insuffler une ambiance de torrent serpentant les montagnes, de vasques façonnées par le courant ou de rivières à flanc de collines? La plupart des piscines naturelles possèdent une cascade, car non seulement elle offre une esthétique incomparable, mais elle permet d’oxygéner l’eau du bassin.

Et pour une illusion encore plus parfaite, plongez de gros rochers au milieu du bassin pour vous poser dessus. Ces éléments naturels vous rappelleront les baignades à l’improviste aux abords d’une rivière lors d’une randonnée !

Un environnement naturel

Il est évident que la plage de piscine ou la terrasse à proximité d’un bassin écologique doit s’inscrire dans la continuité de cette atmosphère de forêt ou de montagne.

Choisissez donc un revêtement en bois ou en pierre naturelle pour les abords de la piscine. Pour pousser l’expérience jusqu’au bout, il est même possible d’aménager une plage de sable à la manière d’un lagon. Sans maçonnerie, ce type d’aménagement s’adapte parfaitement à son environnement et se transforme en véritable petit coin de nature sauvage comme en vacances?

L’avantage ? N’étant pas une structure maçonnée, les coûts de création sont nettement réduits, car l’installation nécessite simplement un terrassement.

Maintenant que vous savez tout sur la piscine naturelle, il ne reste plus qu’à sauter le pas !

Bien que son entretien soit minime, la construction d’une piscine biologique est tout de même un investissement conséquent, car il ne nécessite pas les mêmes aménagements et consomme de l’énergie différemment (une évaporation de l’eau plus importante, par exemple).

Pour concrétiser votre projet et poursuivre votre engagement écologique, faites confiance au savoir-faire d’un pisciniste ! Vous pourrez effectuer vous-même le terrassement si vous en avez les compétences, mais ce professionnel saura vous conseiller et concevoir avec vous les différentes zones spécifiques citées précédemment.