Profiter de son bassin sans vis-à-vis

Durant la belle saison, on réinvestit nos espaces extérieurs et en profitons pour piquer une tête dans la piscine. Ces moments de détente ne sont pleinement profitables que lorsqu’on se sent protégé des regards. L’aménagement de son espace piscine est donc une étape importante pour se créer un petit cocon de sérénité.

Pour profiter du bien-être dans son bassin sans vis-à-vis, différents accessoires pour piscine sont à privilégier. Le plus simple à mettre en place est le brise-vue : en plus d’être un objet particulièrement esthétique, il prévient tous les problèmes de voisinage.

Alors qu’une clôture de jardin délimite un terrain, le brise-vue est un complément qui permet d’occulter un espace précis. Voici quelques idées et astuces pour bien le choisir !

Brise-vue, palissade ou mur végétal ?

Il existe plusieurs types de brise-vue pour piscine, fabriqués en matériaux variés : PVC, acier, aluminium, bois? Certains sont même de véritables pièces artistiques ! Entre canisses en bambou, panneaux de métal, palissades en bois ou brise-vue en résine, le choix est vaste. Voici quelques règles à connaître pour vous en sortir :

  • Les panneaux en bois : très efficaces contre le vent, ils nécessitent néanmoins de l’entretien. Très esthétiques, ils seront en parfaite harmonie avec votre piscine en bois.
  • Le brise-vue en rouleau : en canisse ou en PVC, il se fixe sur une clôture existante avec des attaches. Facile à installer, il est apprécié pour son petit prix. En revanche, il s’agit du système le moins solide.
  • La haie de verdure artificielle : tout comme le brise-vue en rouleau, elle se fixe sur une clôture avec des attaches. Son principal avantage : elle ne nécessite aucun entretien !
  • la haie végétale naturelle : composée d’arbustes, d’arbres ou de plantes fleuries, le brise-vue naturel est personnalisable à l’infini ! Cependant, il ne faudra pas négliger son entretien régulier.

À savoir : le poids est un gage de qualité pour un pare-vue, car il garantit sa robustesse face aux intempéries. Sachez par exemple que les canisses en roseau fendu ou en bambou ne durent qu’une dizaine d’années.

Le brise-vue comme élément décoratif

Sur une terrasse, le brise-vue se doit d’être à la fois beau et fonctionnel. Si vous souhaitez simplement délimiter l’espace piscine du jardin, vous pouvez opter pour une paroi ajourée, comme le claustra. L’avantage ? Il laisse passer la lumière et peut même créer des jeux d’ombres intéressants sur votre espace piscine.

Pour les petits jardins, le brise vue rétractable est le comble du pratique. À fixer sur un mur ou une paroi, il suffit de dérouler la toile afin de cacher ponctuellement vos baignades.

Choisir le matériau de votre pare-vue dépend de l’ambiance de votre espace. Les brise-vue en résine tressée sont particulièrement tendances, car leurs couleurs sombres contrastent parfaitement avec de la végétation. Et pour un jardin ultra-moderne, on peut s’inspirer du paravent avec des panneaux en ardoise disposés à la verticale. Délimitez ainsi votre bassin par des lignes graphiques, et créez du volume !

Le brise-vue pour une piscine hors-sol

Pour les piscines hors-sol ou les jacuzzis, il existe de petites structures en PVC ou en bois à sceller au sol. Vous pouvez également camoufler la structure derrière une haie de végétaux. Pour encore plus de tranquillité, il existe des brise-vue imprimés à enrouler autour du bassin, de manière à le fondre totalement dans son environnement.

Si vous souhaitez obtenir de l’intimité de façon durable, sachez que vous pouvez rattacher une pergola à votre bassin. Généralement en bois, ces structures peuvent se réaliser sur-mesure par un menuisier.

Un brise-vue maçonné

Pour faire totalement écran à la vue sur votre piscine, construire un brise-vue maçonné en béton ou en pierre est la solution la plus durable. Vous pouvez ainsi faire appel à un paysagiste pour construire un muret au bord de votre bassin. Petit conseil déco : accordez le matériau du mur avec ceux de la margelle de votre piscine, l’effet ne sera que renforcé ! La pierre naturelle, dans les tons beige et crème, rendra votre extérieur particulièrement ravissant. Et pour une décoration extérieure moderne et tendance, peindre votre mur dans les tons chauds redonnera du peps à votre coin piscine !

Si vous avez un jardin en pente ou à plusieurs niveaux, créer un mur de soutènement peut-être un moyen de rendre moins visible une piscine en contrebas. De tels aménagements nécessitent cependant l’intervention d’un paysagiste.

Un brise-vue végétal

La végétation est un excellent moyen de cacher un espace de jardin. Pourquoi ne pas fabriquer vous-même un mur végétal ? Pour un joli brise vue au naturel, sélectionnez les plantes grimpantes de votre choix, avec un feuillage persistant de préférence pour éviter leur entretien. Disposez des treillis en bois et laisser les plantes s’accrocher progressivement aux parois.

Si l’espace vous le permet, plantez une haie, une rangée de cyprès ou un massif de bambous, et cachez au naturel votre petit coin ! Le laurier tin est une espèce dont le feuillage dense est parfait pour se protéger du regard des voisins.

Vous pouvez également camoufler votre piscine avec des jardinières de plantes : disposez des bacs tout autour de votre bassin et remplissez-les de bambous, de massifs de fleurs ou de plantes vivaces de votre choix ! Et pour la touche DIY, pourquoi ne pas se fabriquer des jardinières avec des palettes en bois ?

Petit point réglementation

L’installation d’un brise-vue mitoyen peut-être rapidement une source de conflit avec votre voisinage. Pour éviter tout litige, renseignez-vous sur la réglementation en vigueur ! En effet, avant de choisir le modèle de brise-vue qui vous convient, certaines règles de distance et de hauteur doivent être respectées.

Les règles d’urbanisme de votre commune permettent de déterminer :

  • la hauteur,
  • la distance,
  • les matériaux
  • et les dimensions à respecter.

Renseignez-vous auprès de votre mairie afin de réaliser votre installation dans les règles !

Pour rappel : en l’absence de réglementation locale, c’est le code civil qui s’applique.

Cas particuliers :

  • Dans le cas d’une haie végétale, les arbres d’une hauteur de 2m et plus doivent être plantés à 2 m minimum de la propriété (la distance de plantation se compte à partir du centre de l’arbre). Si la hauteur est inférieure à 2 m, on retient une distance minimale de 0,50 m. N’oubliez pas que si vos arbres dépassent sur la propriété voisine, vous devrez élaguer leurs branches.
  • Pour la construction d’un muret qui ne constitue pas une clôture, vous n’avez besoin ni de permis de construire, ni de déclaration préalable.

Pour être certain de ne pas avoir omis un point quelconque, nous vous recommandons de vous renseigner plus en détail auprès d’un site officiel ou de votre mairie.

Vous souhaitez réaliser quelques travaux de réaménagement pour votre extérieur ? Demandez un devis auprès d’un professionnel : un paysagiste confirmé saura vous partager son expertise pour faire de votre piscine un espace agréable et fonctionnel.

Idées et conseils de décoration pour bien aménager votre piscine