Construire sa piscine intérieure

Piscine d’intérieur : comment la construire et l’aménager ?

La piscine d’intérieur est le bassin détente et bien-être par excellence. Véritable extension de la maison, elle permet de profiter des plaisirs de la baignade toute l’année, en accès direct depuis l’intérieur. Cependant, ce type de projet ne s’improvise pas et nécessite une configuration et des aménagements spécifiques.

Découvrez comment construire et aménager votre piscine d’intérieur tout confort.

Définir votre projet

Une piscine d’intérieur est un chantier coûteux et technique, qui mérite une mûre réflexion avant exécution. Pour un tel projet, 2 options s’offrent à vous : installer votre piscine sous une véranda ou une pièce déjà existante, ou construire l’intégralité de l’extension.

Intégrer une piscine dans une pièce existante

Il faut savoir qu’un projet de piscine d’intérieur s’accorde mal avec la rénovation. En effet, il est préférable de penser à la construction du bassin avant celle du bâti, car celui-ci ne sera pas forcément adapté pour l’accueillir.

Cette contrainte s’explique par les nombreux paramètres techniques à prendre en compte, notamment :

  • Les fondations, qui devront supporter le poids du bassin,
  • La régulation de l’humidité, à laquelle il faudra installer une ventilation efficace,
  • Le chauffage, indispensable pour le confort,
  • L’isolation phonique et thermique.

Ainsi, le constructeur devra mettre en place une architecture suffisamment spacieuse pour permettre une bonne ventilation, mais aussi une insonorisation suffisante.

Sachez également qu’intégrer une piscine dans une maison existante coûtera 2 à 3 fois plus cher qu’en extérieur, dû aux travaux de gros oeuvre, de maçonnerie et de plomberie spécifiques.

Créer une pièce ou une véranda pour accueillir sa piscine

Dans le cas d’une construction neuve ou d’une extension, l’emplacement du bassin est l’un des critères les plus importants.

Assurez-vous que la pièce est suffisamment excentrée par rapport au reste des pièces à vivre, pour vous isoler des nuisances sonores et assurer une meilleure intimité. Pour des questions de configurations, l’idéal est de prévoir la piscine dans une pièce ouverte sur le jardin, avec de grandes baies vitrées pour assurer la luminosité. La positionner proche d’une salle de bain ou d’un point d’eau peut être un atout pour éviter les traces d’eau dans toute la maison pour aller se changer !

La solution la plus simple pour ce type de projet est la véranda : facile à intégrer sur une maison existante, elle apporte davantage de lumière naturelle et offre un accès confortable avec ses portes coulissantes.

N’oubliez pas de prévoir suffisamment d’espace autour du bassin pour le local technique et d’éventuels rangements et produits d’entretien.

Que vous construisez du neuf ou une extension, un permis de construire est obligatoire si le chantier modifie l’aspect extérieur de votre maison.

Les contraintes à respecter pour une piscine d’intérieur

Soumise à l’humidité et la condensation, une piscine d’intérieur réussie nécessite quelques aménagements pour profiter pleinement de vos baignades.

Une isolation optimale

Une piscine couverte accumule davantage d’humidité : l’eau ne pouvant pas s’évaporer, la condensation se forme sur toutes les parois environnantes. Il faut savoir que l’hygrométrie d’une pièce doit se situer entre 60 et 70 % au maximum. Si ce taux est trop élevé, il peut être responsable de l’apparition de moisissures sur les murs et les sols, détériorer certains appareils électroniques dans la pièce et même provoquer la corrosion de certains équipements.

Pour limiter ce phénomène, quelques règles s’imposent :

  • Une isolation optimale : la condensation est accentuée par de forts écarts de températures. Une bonne isolation des murs et du plafond de la pièce est donc primordiale !
  • Renouveler l’air de la pièce avec un système de ventilation suffisant, combiné à un déshumidificateur d’air, qui remplace l’air humide par de l’air plus sec.
  • Éviter les différences de températures : plus l’écart entre température entre l’air de la pièce et de la piscine est important, plus l’eau s’évapore. Ainsi, il est conseillé de maintenir le bassin entre 26 et 28 °C au maximum.
  • Couvrir la piscine : lorsque vous ne vous baignez pas, bâcher votre piscine limitera son évaporation. Ainsi, vous pourrez couper le déshumidificateur d’air et faire davantage d’économies d’énergie.

Des matériaux résistants à l’humidité

Le choix des matériaux est d’autant plus important pour résister à la corrosion. Il est possible de concevoir la structure en bois, en béton projeté ou coulé ou en coque polyester. Le bois exotique, naturellement imputrescible, est un choix totalement envisageable mais plus coûteux.

Pour le revêtement intérieur, il est conseillé d’opter pour du carrelage ou une membrane en PVC armé. Le liner est déconseillé pour une piscine chauffée toute l’année, car il ne sera pas suffisamment résistant.

Pour les murs et le plafond, le carrelage, la mosaïque ou le béton cellulaire sont des matériaux étanches et faciles d’entretien qui conviennent parfaitement. Sinon, choisissez un revêtement anti-humidité comme la peinture hydrofuge.

Une piscine d’intérieur high-tech

Généralement plus fréquentée qu’un bassin d’extérieur, la piscine d’intérieur nécessitera plus d’entretien. Pour vous simplifier la tâche, investir dans la domotique est un choix pragmatique. Cette innovation a révolutionné l’utilisation de la piscine, en permettant de contrôler toutes ses fonctions à distance : qualité de l’eau, Ph, pompe de filtration, éclairage, température, chauffage…

Très souvent installée dans les piscines d’intérieur, elle permet de contrôler tous les paramètres du bassin sans s’y déplacer. Terminé les innombrables gadgets et télécommandes ; la centrale domotique rassemble toutes les fonctionnalités, bien plus simple pour gérer les équipements. Associée au déshumidificateur d’air et au chauffage de la pièce, vous vous simplifierez la vie depuis votre maison !

Vous souhaitez transformer votre pièce en havre de détente ? Équipez votre piscine façon balnéothérapie avec des bains à bulles, et testez l’hydromassage en installant buses et jets d’eau au fond de votre piscine. Et pour une ambiance encore plus relaxante, imitez les spas avec les enceintes subaquatiques ! Encastrés dans les parois du bassin ou fixés par des ventouses, ils se branchent sur votre chaîne hifi pour diffuser de douces mélodies.

Pour une piscine connectée et intelligente, n’hésitez pas à faire appel à un domoticien spécialisé ou un décorateur d’intérieur !

Vous souhaitez construire un bassin dans votre maison ? N’hésitez pas à faire appel à des professionnels spécialisés dans les piscines d’intérieur, qui pourront vous aider dans la réalisation complexe de ce type de chantier.

Idées et conseils de décoration pour bien aménager votre piscine